Sweeli
Articles & Conseils

Gemmothérapie, la santé par les bourgeons

Gemmothérapie, la santé par les bourgeons

Sous ce nom compliqué se cache un outil médical de premier choix qui utilise les extrémités bourgeonnantes des plantes, parfois aussi leurs petites racines les plus jeunes.

Les phytothérapeutes considèrent que l’état embryonnaire des plantes concentre toute leur énergie vitale et décuple donc leur force de frappe : le bourgeon.

Les « start up » des plantes

Les bourgeons possèdent les molécules de la plante adulte ( antioxydants, vitamines, minéraux) en quantité concentrée. Un peu à la manière des huiles essentielles mais en moins « violent » ! Les propriétés thérapeutiques sont différentes, ou renforcées, plus que chaque partie de la plante prise séparément. Un peu comme une « start up » qui réunit de jeunes potentiels en devenir…

La gemmothérapie peut être utilisée seule ou en complément de la phytothérapie. Il s’agit aussi d’une médecine holistique : elle a un effet global sur le corps. On l’utilisera dès lors surtout en traitement de fond, mais plus rarement lors d’une crise.

Gemmothérapie : quelles indications ?

Les bourgeons sont souvent polyvalents. Par exemple, le bourgeon de cassis (sans doute le plus connu) a des vertus adaptogènes idéales en période de convalescence ou pour les infections virales chroniques, et donc aussi pour les allergies très ancrées. Le cassis renforce aussi l’efficacité des autres bourgeons.

Pour le reste, les bourgeons des plantes concentrent l’utilité déjà reconnue de la plante :
- le bourgeon de bouleau sera ainsi très utile pour l’élimination et le drainage, ou les rhumatismes ;
- le marronnier est souverain dans les problèmes de circulation ;
- le figuier pour les soucis digestifs mais aussi les variations d’humeur ;
- le tilleul pour les troubles du sommeil et l’aubépine dans les angoisses de type attaque panique (oppression, palpitations…) ;
- l’églantier sera indiqué pour les plaintes O.R.L.

Sous quelles formes ?

Les extraits de bourgeons sont utilisés en macérations (les plantes macèrent dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine). Les macérats-mères sont plus concentrés (et nécessitent donc moins de « gouttes ») et les macérats dilués utilisent la méthode homéopathique.

Des complexes associent aussi plusieurs bourgeons de plantes afin d’obtenir une action synergiques, également à la manière des complexes d’huiles essentielles… L’utilisation des deux simultanément est donc déconseillée.

Pour (presque) tout le monde

La gemmothérapie misant sur une faible concentration des éléments actifs (si l’on compare à d’autres médecines), elle s’adresse à tout un chacun, y compris nourrissons, femmes enceintes, seniors… Seule la (petite) quantité d’alcool pourrait déranger certaines personnes. Un peu comme l’homéopathie, la gemmothérapie est totalement dénuée de risques lors d’une utilisation normale. Reste à savoir que son efficacité n’a jamais été prouvée par la médecine et que l’élément psychologique (choix motivé, détermination…) reste crucial.

Retrouvez nos produits et magasins spécialisés en gemmothérapie.

Dans le même thème :
- Musicothérapie : des sons et des rythmes bons pour la santé !
- Lithothérapie : le bien-être par les pierres
- Qu’est-ce qu’un jardin thérapeutique ?

[26/06/18]

Retour Réagir
Ajouter votre commentaire :

Attention : vous ne recevrez pas de réponse à vos questions ici.
Pour des questions, employez plutôt le forum d'entraide Aidonoo.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus