Sweeli
Articles & Conseils

L'Art Thérapie, un accompagnement original accessible à tous

L'Art Thérapie, un accompagnement original accessible à tous

L’Art Thérapie constitue une forme d’accompagnement de la personne particulièrement originale. Cette discipline, née voici un siècle, étend le champ de la psychothérapie via l’expression et la réflexion au moyen de l’image, de la matière ou de la parole.

L’Art Thérapie n’est pas une thérapie verbale conventionnelle, mais un vrai processus thérapeutique : la personne crée une œuvre avec les ressources des arts plastiques tout en interagissant avec son thérapeute.

Naissance spontanée

Dans les années 1900, les psychiatres se libèrent lentement de leur carcan hospitalier et acceptent de considérer leurs patients comme de vraies personnes pleines de ressources. Analysant des dessins spontanés ou encore des paroles à résonance poétique, ils commencent à se demander s’il existerait une relation entre l’œuvre produite réalisée par le patient et sa maladie.
Dans les écoles, les enseignants en arts plastiques remarquent que les dessins libres et spontanés des enfants constituent en fait une autobiographie qui communique des messages significatifs, tant au niveau émotionnel que symbolique. Cette convergence suscite un insight qui sera à l’origine de la création d’une nouvelle discipline distincte : l’art thérapie.

Créer, mais surtout… soigner

Les premiers accompagnateurs professionnels observent le bien-être et le soulagement qui envahit le patient dans sa démarche créatrice spontanée. Outre la qualité de l’œuvre (sur papier, toile, en terre cuite…) c’est surtout le potentiel d’amélioration de l’état général du patient qui est évidemment mis en avant. Aucun talent artistique particulier ne sera bien entendu requis pour pouvoir bénéficier pleinement de l’art-thérapie.
L’art-thérapeute jouera le rôle de témoin, de guide, ou de catalyseur, pour aider la personne à exprimer sa créativité et à traduire son langage créatif en pistes d’exploration de sa pleine conscience, mais surtout pour contribuer à diminuer ses souffrances.

Un exemple type

L’art-thérapie permet l’expression de pensées, mais aussi de sentiments, tant par l’image que par les mots. À cet égard, les personnes en souffrance qui ont des difficultés à parler ou à communiquer sont en première ligne de pertinence. Jeunes enfants, accidents vasculaires cérébraux, personnes issues de cultures différentes, peu ou incapables de communiquer efficacement avec le thérapeute par la parole etc.
L’image ou la sculpture peuvent aussi constituer des vecteurs de communication très utiles chez les individus ayant tendance à trop rationaliser ou trop intellectualiser, ou lorsque l’impasse est atteinte en thérapie verbale. L’autisme est un des débouchés possibles.
Plus simplement, l’activité créatrice encadrée peut aider à réduire un stress étouffant, souvent très ancien, en diminuer l’intrusion de pensées négatives et tout en augmentant la confiance en soi, la concentration (excellent pour les TDAH) et donc induire des sentiments plus positifs.

La pratique de l’art thérapie

L’Art Thérapie, qui fait l’objet de véritables formations, est aujourd’hui reconnue tant dans les milieux cliniques, les établissements de santé mentale et hôpitaux, que dans des services à la personne plus sociaux que médicaux : des corporations, des secteurs de l’éducation, dans l’interculturel et dans le communautaire, utilisent aussi l’art thérapie.
Ajoutons, cependant, que l’art-thérapie ne saurait être uniquement une solution de rechange quand la thérapie conventionnelle a échoué ! Elle est, en tant que telle, une approche thérapeutique structurée, professionnelle, et orientée vers les résultats et bénéfice pour le patient.

Consultez la liste des accompagnants thérapeutiques.

[09/01/18]

Retour Réagir
Ajouter votre commentaire :

Attention : vous ne recevrez pas de réponse à vos questions ici.
Pour des questions, employez plutôt le forum d'entraide Aidonoo.


Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.