Sweeli

Séminaire : Représenter le vieillissement dans la littérature de jeunesse, une affaire de transmission ?

Séminaire : Représenter le vieillissement dans la littérature de jeunesse, une affaire de transmission ? Contact

Centre de Diffusion de la Culture Sanitaire asbl


av. Jeanne, 44 / ULB-CP 124
1050 Ixelles

Tél : 02/650.33.61

Prix : 0
05 Juin

Ixelles, le mardi 5 juin 2018

La représentation du vieillissement, du passage de la vie à la mort, constitue pour l'enfant un moyen d'appréhender la temporalité. Pareille transformation ne passe pas seulement par la présence de la mort, de la maladie ou de la vieillesse. Dans la littérature de jeunesse, elle se dit aussi à travers une histoire symbolique de la succession des générations, une histoire qui, transmise aux enfants par leurs grands-parents, instaure une temporalité de la filiation.

Pour autant, la restitution d'un tel passé n'est pas simple. La représentation d'une dégradation, d'une décomposition ou encore d'une hésitation dans l'exécution et la véracité du récit, rendent également compte des détériorations de l'âge, reliant la déconstruction du sens à la déconstruction du sujet.

Dès lors, l'absurdité drolatique des situations, la tristesse de la perte dépassée par la reconstruction d'une ascendance, une esthétique de la naissance, de la vie, de la mort et de la renaissance, disent à l'enfant que la vieillesse n'est pas autre chose qu'un point de fuite à partir duquel le sujet se construit, une feuille, une branche, un moment de l'existence dans un cycle, un arbre qui s'enracine, la certitude que nous habitons tous dans un arbre sans fin.

Plus d'infos : www.cdcsasbl.be

[15/05/18]

Formulaire de contact :

(fichier Word, PDF... Taille max : 10 Mo)



Ce système empêche l'envoi de spam ; il vous suffit de recopier les six chiffres indiqués ci-dessus.


Signaler un contenu inapproprié



Ce système empêche l'envoi de spam ; il vous suffit de recopier les six chiffres indiqués ci-dessus.

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.